Club d’aéromodélisme
ClanTemplates.com
Menu
News
Forum
Liens Web

Sections


Articles

  Le DC3
Catégorie : Les reportages
Ajouté le : 01/03/2010 18:09
Auteur : kpax
Lectures : 1295
Commentaires : 0 [ Poster un commentaire ]
Note : Non évalué

Le DC3 de Jean-claude

En images pour l'instant






Le pilot










"Le DC3 est presque terminé, installation radio et centrage à peaufiner.
On attendra les beaux jours pour faire les essais...
A bientôt... "




Jean-Claude S.





"Copie d'un article proposé au MRA "




Le DC3



On connait son histoire: construit à 13 000 exemplaires à partir de 1935, il en reste en service 400 environ à ce jour. D'une envergure de 29 m il était propulsé par deux moteurs Pratt et Whitney de 1200 ch chacun. C'était un avion à tout faire, acceptant les terrains en herbe, il s'illustra surtout pendant la deuxième guerre mondiale au débarquement de Normandie et pendant le blocus de Berlin de Juin 48 à Mai 49.



La construction


Le plan du MRA semblait à ma portée bien que je n'aie jamais fait aussi gros.
Il a fallu modifier trois éléments importants:
-l'aile prévue d'une seule pièce pour 2,40 m d'envergure devait être démontable en trois parties.
-Les nacelles moteur transformées pour recevoir une propulsion électrique.
-le train: un ami instructeur avion et modéliste m'a convaincu de faire un train rentrant alors que le plan d'origine le prévoyait fixe.
Le choix des moteurs se porta sur des Cyclon Premium 32 alimentés par des accus de 3200 mh en 4S.

Après pas mal d'heures de travail (un peu plus d'un an) et d'insomnies pour résoudre les problèmes de construction: conception des fixations d'ailes, fabrication du train, des karmans d'aile, etc, je pouvais contempler mon oeuvre pratiquement fini, je pensais. En fait, un cauchemar commençait: la finition.


Comment peindre, exécuter la déco...


Après bien des recherches, demandes de conseils auprès des copains du club des Gypaètes de Passy, j'ai finalement opté pour une peinture carrosserie et, pour la déco que je voulais aux couleurs d' Air France, une entreprise de Sallanches me fit des autocollants superbes. Le revers de la médaille fut la lecture du poids sur la balance: 1,2 kg pour la peinture, ce qui amena la masse totale à près de 6 kg mais au final la charge alaire restait raisonnable.



Les premiers vols



Il n'était pas question que je pilote moi-même ce gros bébé. Guillaume Anselmo, fils du président du club et brillant pilote fut l'homme de la situation.
Après un décollage facile le premier virage nous donna des sueurs froides,
l' oeuvre de ma vie se mettant en virage engagé. Revenu à plat et pilotable à nouveau, le vol fut écourté et l'avion posé sans encombres. Verdict: centrage trop arrière. Huit jours plus tard et quelque grammes de plomb bien placés en plus, Guillaume fit un vol superbe avec passages train rentré, essai des volets et '' kiss landing ''.

La silhouette du DC3 en vol sur fond d' Aiguilles de Varan (montagnes surplombant Sallanches) ça vous fait des frissons partout! Les heures de travail n'ont pas été vaines.


  

Le site de la FFAM
Login
Pseudo :
Pass :
 Enregistré
S'enregistrer
Perdu votre Pass ?

  Membres
 · Admins : 2
 · Membres : 59 [Liste]
 · Dernier : Bios2301
  Qui est en ligne ?
 · Visiteur : 1
 · Membre : 0
 · Admin : 0
Notre terrain

Les horaires d'utilisation de la plate-forme

Le plan avec
GOOGLE maps


coordonnées gps
45°54'47" N
6°40'12" E